Dialogue Culture & Tourisme

Théâtre Les Halles, Sierre, 25 mars 2011

 

Le tourisme culturel est devenu à la fois un marché et une industrie; suivant les règles qui régissent l’échange économique, il élabore des «produits» que le touriste culturel pourra «consommer». Qu’il s’agisse de répondre à une demande ou de la créer importe peu; dans les deux cas, une relation asymétrique se noue, comparable à celle qui modèle nos rapports de travail et qui met en présence un producteur et un consommateur. Or, il nous apparaît qu’un nombre croissant de touristes souhaite profiter de son temps libre pour s’extraire de la transaction marchande, pour se distancer de la seule logique consumériste. Las de convertir l’argent gagné en biens, fussent-ils immatériels, ils veulent investir dans des expériences qui mobilisent leurs propres aptitudes créatives. Le tourisme culturel traditionnel n’est certes pas insensible à cette demande de participation par laquelle l’amateur de culture et d’art s’éloigne de la passivité. Tirant en particulier profit des nouveaux outils de communication, il enrichit le programme de ses spectacles et visites de toutes les ressources de l’interactivité. 

  

Nous considérons néanmoins que pour ce nouveau type d’amateurs d’art et de culture, le désir d’implication personnelle est plus profond encore: par le désir de s’engager activement dans un processus qui développe ses dons et ses talents, il aspire à être reconnu non seulement comme un consommateur, mais comme un acteur culturel. A la réception des oeuvres (musicales, théâtrales, filmiques, performatives, picturales) s’ajoute le désir de prendre part à l’acte de leur réalisation. A la possibilité de jouir du spectacle de la culture s’ajoute celle d’expérimenter par soi-même un processus artistique; au loisir d’accéder librement à ces hauts lieux où la culture s’expose celui de s’approprier des espaces de création

  

Destinée aux professionnels du tourisme et aux amateurs d’art, la rencontre Dialogue culture & tourisme se donnait pour objectifs d’informer sur les nouvelles tendances du tourisme culturel et de présenter de nouvelles offres élaborées conjointement par l’Ecole cantonale d’art du Valais et l’Institut de Tourisme de la HES-SO Valais: des performances artistiques et des ateliers d’art résidentiels. 

 

 

Intervenants

Jacques Cordonier, Chef du Service de la culture de l’Etat du Valais  ; François Seppey, Chef du Service du développement économique de l’Etat du Valais  ; Marie-Françoise Perruchoud-Massy, directrice de l’Institut de Tourisme de la HES-SO Valais  ; Sibylle Omlin, directrice de l’ECAV  ; Alain Antille, responsable de l’Institut de recherche de l’ECAV.

 

Artistes invitée

Cloé Démétriadès

 

Financement

Avec le soutien de la ville de Sierre