actualités

Projet Art Work(ers) : exposition et symposium à Zürich

07.12.2017 – 28.01.2018

Le projet

Art Work(ers) s’intéresse aux échanges entre économie industrielle et pratiques artistiques. Il part du postulat que ce type d’échanges ne modifie pas seulement l’espace de travail et d'exposition, mais la perception même de la notion de travail artistique. A une époque où la récupération des friches désaffectées devient de plus en plus pressante avec les nouvelles vagues de désindustrialisation, Art Work(ers) souhaite mettre en évidence et tester, de manière rétrospective et prospective, des modèles alternatifs de récupération du patrimoine industriel par la pratique d'exposition. 

Le projet s'est ancré autour de deux sites industriels alpins: le village industriel de Chippis en Valais, où l'usine d'aluminium Constellium (anciennement AluSuisse) a commencé sa production en 1908, et le site d'Ivrea où, toujours à partir de 1908, l'usine de machines à écrire Olivetti a été le laboratoire d'une réflexion sur le rôle social et l'esthétique du travail. Les deux sites ont été partiellement reconvertis en sites d'éducation et revendiqués comme héritage par des institutions et la société civile durant les 10 dernières années. 

En mai 2017, l'équipe de recherche a débuté un travail de classification des archives du projet Art Work(ers): vidéos, sons, copies de documents et livres. La recherche avait débuté à partir d'une série de faits historiques et d'intuitions: la déqualification simultanée de l'art et du travail industriel, l'émergence parallèle de la recherche appliquée en art et les plan utopistes industriels; l'observation que l'art n'a pas investi l'usine après que la production eut cessé, proposant une utilisation alternative ou étant vecteur d'une gentrification. Au contraire, la production artistique s'est chevauchée, esthétiquement et politiquement, avec le travail et les matériaux industriels. 

 

Les résultats et l'exposition Blackout

Les résultats du projet de recherche, exposés sous le nom de Blackout au Corner College de Zürich, comprennent un film, une série de sculptures, une installation, une collection d'interviews filmées, quatre projets éditoriaux et des enregistrements audio:

  • L'espace est aménagé avec des sculptures et installations de Christopher Füllemann, Petra Köhle et Robert Ireland, qui revisitent une image de 1959 représentant la salle de lecture des employés d'Olivetti dessinée par l'architecte Ignazio Gardella
  • Les travaux de Donatella Bernardi, Cerebrovascular insult (CVI) (2015) et L’Aquarelle (2015), mêle l'esthétique diverse d'Olivetti et "l'ère digitale des codes visuels psychédéliques"
  • Un film de Petra Köhle, Robert Ireland, Nicolas Vermot-Petit-Outhenin et Aurélie Strumans aborde les angles morts de la mémoire de l'art et du travail industriel chez Olivetti et Constellium
  • Pendant l'exposition, les deux premiers numéros du magazine Blackout, curaté par Federica Martini & Christof Nüssli, vont sortir avec comme thématique principale le métier d'artiste et l'usine Olivetti
  • Ecole de non travail par Patricio Gil Flood participe à un symposium le 8 décembre, avec les artistes en résidence du projet dont Cora Piantoni et Anne-Julie Raccoursier. 

 

Le projet Art Work(ers) est soutenu par le fonds de recherche HES-SO et par le Canton du Valais. 

 

Blackout

Une exposition du groupe de recherche Art Work(Ers) de l'ECAV – Ecole cantonale d’art du Valais/Sierre

Curateurs: Robert Ireland, Petra Köhle et Federica Martini

Corner Collège, Zürich 

 

Vernissage: 7 décembre, 18-21h

Discussion: 8 décembre, 11-13h. 

Exposition: 8 décembre - 28 janvier.

 

Avec des contributions de Donatella Bernardi, Christopher Füllemann, Patricio Gil Flood, Robert Ireland, Petra Köhle, Federica Martini, Christof Nüssli, Nicolas Vermot-Petit-Outhenin, Aurélie Strumans.  

Textes de Leah Anderson, Andrea Bellini, Donatella Bernardi, Mabe Bethonico, Chrisantha Chetty, Robert Ireland, Alexandros Kyriakatos, Federica Martini, Guillaume Pilet, David Romero, Lise Soskolne (W.A.G.E.), Marcella Turchetto.

 

Le projet Art Work(ers) est soutenu par le fonds de recherche HES-SO et par le Canton du Valais. 

 

L'exposition Blackout est un événement complémentaire au Symposium SARN "Art Research Work" organisé par Barbara Preisig et Romy Rüegger / ZhDK Zürich, 8-9 décembre 2017. Programme ICI