actualités

Fabriquer le commun à 2302m d'altitude

03.10.2017 – 05.10.2017

Depuis 2015, le projet Matza propose un travail artistique sur notre rapport au territoire et à la démocratie. Y ont participé artistes, scientifiques .... et étudiants de l'ECAV, lors du workshop de Séverin Guelpa qui s'est déroulé du 3 au 5 octobre 2017.

Ce workshop se basait sur la théorie du Commun, un plaidoyer pour l'autodétermination, l'autogestion et la responsabilisation tant d'un point de vue politique qu'en terme de gestion du territoire et des ressources naturelles. Selon des théoriciens comme Elinor Ostrom, prix Nobel d'économie en 2009, seule la capacité d'auto-organisation des individus-usagers peut offrir une réponse durable à la gestion du territoire et de ses ressources. Les consortages en Valais en sont un exemple. 

Un groupe d'étudiants du programme bachelor en arts visuels s'est installé dans la cabane (à 2302m d'altitude) du ski-club de Veyras, sur les pistes de Chandolin, pour expérimenter la vie en commun, gérer les tâches quotidiennes et surtout définir des règles de fonctionnement liées à l'environnement proche, aux ressources naturelles à disposition et aux éventuels matériaux amenés par chacun. La cabane est devenue un lieu de collaboration et d'élaboration de Commun. Un manifeste a été alimenté par chacun, sous la forme de texte, croquis, performance, son, installation, plan,... 

 

Séverin Guelpa a été récemment invité par la Ferme Asile à imaginer une exposition thématique. Elle se nomme Radical Biotope. Jusqu'au 10.12.2017 à la Ferme Asile, Sion.