La recherche dans une école d’art

Une école d'art se doit de donner à ses étudiants les moyens pratiques et théoriques pour la mise en oeuvre d'une recherche exigeante, nourrie de mémoire, d'histoire et de connaissances, d'interrogations, de remises en question et d'explorations. La recherche est en effet le moteur même de la démarche artistique et à ce titre elle ne peut être dissociée ou développée sans passerelle avec l'activité d'enseignement. 

  

Le modèle de recherche proposé par les HES s'inspire largement du cadre de références défini par la recherche scientifique - hypothèse théorique, développement systématique et méthodique, mesurable à chaque étape de sa progression, résultat sous la forme d'un produit ou d'une application définie. 

  

Un tel modèle s'avère trop restrictif et le plus souvent inapproprié pour une recherche de type artistique: 

  

  • à la différence d'autres disciplines dont les contours et les contenus demeurent relativement stables, la recherche artistique ne peut être soumis à un programme préexistant. Elle demande une réévaluation et une redéfinition constantes des paramètres matériels, sociaux, culturels, identitaires qui la sous-tendent. Les formes, et démarches ne peuvent être préétablies, les concepts prédéfinis puisqu'ils trouvent leur forme opératoire dans la pratique elle-même. Chaque projet, chaque nouvelle proposition demande la mise en place de nouveaux champs d'expérimentation; 
  • le cadre de référence et la terminologie scientifiques peuvent convenir à une recherche menée dans les domaines de l'histoire de l'art et de la critique d'art. Développée pour elle-même, celle-ci ne produit cependant de nouvelles connaissances que dans le domaine théorique, en marge du processus artistique lui-même qui articule réflexion et pratique, pensée et geste dans un seul et même processus créateur. En ce sens, la recherche sur l'art peut faire écho et nourrir la recherche artistique, l'accompagner ou la prolonger, mais jamais la remplacer. Une école d'art doit orienter en premier lieu ses activités de recherche vers la réalisation de projets artistiques, vers la mise en place de laboratoires de recherche expérimentale; 
  • - la démarche artistique ne consiste pas seulement à produire des propositions plastiques convaincantes, mais également à inventer des dispositifs pour les accueillir, les exposer, les proposer. Ce que l'on nomme "événement artistique", quelques formes qu'il prenne, ne saurait dès lors être considéré comme un processus extérieur à la recherche, dont la fonction se résumerait à la rendre visible et communicable après coup; l'événement artistique est partie intégrante du processus de recherche et d'expérimentation. 

  

La recherche artistique se développe à la manière d'une exploration libre et sans concession, en marge de toute considération pragmatique ou utilitaire. Elle ne saurait dès lors répondre à une logique de rendement ou d'efficacité immédiate, ni déboucher sur la réalisation d'une "produit" ou d'une application qui puisse satisfaire aux critères du marché. Dans cette perspective, la terminologie "recherche appliquée et développement" ne convient pas et devrait lui être substituée celle de "recherche artistique et expérimentation".

Agenda